Le chant des Métayers

Les métayers à leur retour de la guerre
Espéraient tous pouvoir vivre en travaillant
Mais, hélas, la vie est devenue si chère
Et les patrons dix fois plus rosses qu'avant
Les métayers ne sont plus des esclaves
Prêts à subir tous les affronts
Mais si par malheur on les brave
Ils osent relever leur front,
Ils ont tendu la main aux déhérités
Formé des syndicats, rejoint la C.G.T..

Écrire commentaire

Commentaires : 0